29 novembre 2021 Paul Chevallier

Des projets innovants et matures qui réunissent les données de plusieurs CLCC, permettant ainsi l’application de méthodes d’intelligence artificielle (IA), vont être sélectionnés dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par Unicancer et le Health Data Hub (HDH), qui ont annoncé le 25 novembre 2021 la signature d’une convention de partenariat pour réaliser ensemble le programme UniBase, dont l’ambition est de créer d’ici à 3 ans une collection de bases de référence en cancérologie. Objectif : accélérer la recherche à partir des données de vie réelle dans le domaine du cancer.L’intérêt de cet AMI sera de « commencer à construire la collection de bases de référence en cancérologie à partir de projets pilotes dont les données et certains résultats seront mis à disposition de la communauté scientifique », expliquent les deux partenaires dans un communiqué commun.
Une articulation avec la stratégie nationale de lutte contre le cancer
Ce premier AMI Unibase s’adresse aux 10 CLCC disposant de l’entrepôt de données Consore, moteur de recherche pour le big data en cancérologie. Les candidats doivent proposer des projets qui s’inscrivent dans l’un des 4 axes définis par la stratégie décennale de lutte contre le cancer 2021-2030, présentée en février 2021 par le Président Emmanuel Macron :• l’amélioration de la prévention ;• la limitation des séquelles et l’amélioration de la qualité de vie ;• la lutte contre les cancers de mauvais pronostics ;• s’assurer que les progrès bénéficient à tous.Les projets sélectionnés bénéficieront :• d’un accompagnement d’Unicancer et du HDH ;• d’un financement du HDH (montant non précisé).
UniBase sera ouvert à d’autres structures (2023-2024)
Les données des projets pilotes conduits dans le cadre du programme UniBase seront partagées depuis la plateforme technologique du HDH à des fins d’accélération de la recherche en santé. Cette collection de bases composera le « catalogue », « construit de manière progressive et itérative, en partenariat avec les responsables de la collecte des données concernées », est-il précisé. « En contribuant à ce partage, les projets pilotes participeront au décloisonnement du patrimoine commun et à favoriser l’innovation dans le domaine de la cancérologie. »Unicancer et le HDH souhaitent ouvrir UniBase au cours des années 2023-2024 au niveau national à d’autres CLCC n’utilisant pas Consore et à d’autres structures hospitalières (CHU, Espic et entrepôts régionaux).Des travaux seront menés pour permettre une interopérabilité des données et une modélisation reposant sur les standards internationaux.