DTx: la solution Deprexis désormais disponible en France, dans l’attente d’un éventuel remboursement

15 juin 2022
Posted in HTI
15 juin 2022 Paul Chevallier

Thérapie digitale (DTx) dont l’efficacité a été étudiée dans le cadre d’essais cliniques contrôlés randomisés chez plus de 2 900 patients*, Deprexis est une solution disponible en ligne (portail d’accès sécurisé) présentée comme une « psychothérapie interactive et personnalisée », qui a pour ambition d’élargir l’accès aux soins dans le champ de la santé mentale et d’améliorer la prise en charge globale de la dépression. Cette DTx est désormais disponible en France, annonce dans un communiqué publié le 31 mai 2022 Ethypharm Digital Therapy (EDT), filiale du groupe français d’envergure européenne Ethypharm, chargée de la commercialisation de l’outil.
Un programme de 90 jours: la patient acteur de son traitement
La solution Deprexis est basée sur les principes fondateurs de la thérapie cognitivo-comportementale, couplés à des techniques de psychologie interpersonnelle et de psychologie positive. Concrètement, il s’agit d’un programme numérique de 90 jours qui analyse les réponses aux questions posées aux patients pour aider ces derniers à développer des stratégies personnalisés. Au cours du programme, le patient est acteur de son traitement : il peut parcourir les différents modules et exercices à son rythme, « où et quand il le souhaite », à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.
EDT ambitionne de devenir un spécialiste européen des DTx
« La mise à disposition de cette thérapie numérique offre une nouvelle option thérapeutique destinée aux patients souffrant de dépression, qui constitue un enjeu majeur de santé publique pour lequel le besoin médical est encore insuffisamment couvert », souligne EDT : avec cette arrivée sur le marché, Ethypharm investit le domaine des DTx.Développé par Gaia AG, leader mondial dans le secteur des DTx (basé en Allemagne et disposant d’un bureau aux États-Unis), Deprexis est en effet la première thérapie digitale commercialisée par l’entité Ethypharm Digital Therapy, dirigée par Hélène Moore : la filiale a pour objectif de « devenir un spécialiste européen des thérapies numériques notamment dans le système nerveux central, domaine d’expertise privilégié d’Ethypharm », indique-t-elle.
L’espoir d’un remboursement malgré un 1er avis négatif de la HAS
Deprexis est un dispositif médical de classe I (risque faible) marqué CE, disponible en 10 langues. Ethypharm Digital Therapy a déposé une demande d’inscription sur la LPPR en mars 2022 pour obtenir le remboursement de la solution en France.Pour rappel, la Haute autorité de santé (HAS) a annoncé dans un avis daté du 14 décembre 2021 et publié le 3 février 2022 que la Cnedimts avait estimé que Deprexis était « inéligible à la prise en charge transitoire », « malgré son caractère innovant », avançant que que la DTx n’était « pas fortement susceptible d’apporter une amélioration significative » de l’état de santé des patients (explications détaillées dans l’article H&TI ici). »Cette décision ne préjuge en rien des futures conclusions de la HAS quant à la demande de remboursement », avait alors déclaré Ethypharm dans un email adressé à H&TI. La société soulignait que la HAS avait reconnu «  la réponse apportée par Deprexis à un besoin médical mal couvert » et « le caractère innovant de cette thérapie numérique », des conclusions qu’elle jugeait « encourageantes » en ce qu’elles « montrent l’intérêt de Deprexis ».En conséquence, l’objectif d’Ethypharm Digital Therapy est resté inchangé malgré cet avis : « mettre Deprexis à disposition des patients et des professionnels de santé dans des conditions optimales d’accès et de financement ». Dans l’attente d’une éventuelle prise en charge par l’Assurance maladie, les patients français pour lesquels un médecin a recommandé Deprexis peuvent y accéder en se rendant sur le portail d’accès www.deprexis.fr, sur lequel les professionnels de santé peuvent également découvrir la solution (accès dédié).* Twomey C. et al., Effectiveness of a tailored, integrative Internet intervention (deprexis) for depression: Updated meta-analysis, PloS One. 2020 ; 15(1) : e0228100.