Brigitte Bourguignon nommée ministre de la Santé et de la Prévention, Damien Abad à l’Autonomie

15 juin 2022
15 juin 2022 Paul Chevallier

Fait marquant : les sujets du numérique ne se voient pas attribuer un ministère à part entière mais sont rattachés à Bercy. Bruno Le Maire devient ainsi ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Le Gouvernement d’Elisabeth Borne, nommée Premier ministre le 16 mai 2022 (directeur de cabinet : Aurélien Rousseau), a été dévoilé ce vendredi 20 mai.Les domaines de la santé et des solidarités sont désormais séparés en 2 ministères : • Brigitte Bourguignon, jusqu’ici ministre déléguée chargée de l’Autonomie, est nommée ministre de la Santé et de la Prévention ;• Damien Abad, ancien président du groupe LR à l’Assemblée nationale, est nommé ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées ;• Olivier Véran, l’ancien ministre des Solidarités et de la Santé, est nommé secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement et de la vie démocratique.À noter par ailleurs :• Sylvie Retailleau, qui occupait jusqu’ici le poste de présidente de l’université Paris-Saclay, est nommée ministre de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation (c’est la première fois qu’elle entre au Gouvernement) ;• Christophe Béchu, le maire d’Angers, est nommé ministre délégué chargé des Collectivités territoriales ;• Stanislas Guerini est nommé ministre de la Fonction publique, succédant à Amélie de Montchalin, qui est quant à elle nommée ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ;• Agnès Pannier-Runacher, jusqu’ici ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, est nommée ministre de la Transition énergétique.Le premier conseil des ministres du Gouvernement d’Elisabeth Borne se tiendra le 23 mai 2022, à 10 heures, annonce Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Élysée.